Reconnaître les signes de mise bas chez la chienne

Saviez-vous que près de 50% des propriétaires de chiennes gestantes ne sont pas en mesure d’identifier les signes précurseurs de la mise bas? Si vous êtes dans cette situation, inutile de paniquer. Cet article vous guidera pas à pas pour reconnaître les signes, préparer et gérer la mise bas, ainsi que prendre soin de votre chienne et ses chiots après l’événement.

Reconnaître les signes précurseurs

Comportement maternel

Une chienne en fin de gestation peut présenter un comportement maternel marqué, comme creuser ou préparer un nid avec des couvertures. Elle peut également se montrer plus affectueuse ou au contraire, chercher à s’isoler.

Changements physiques

Les mamelles de la chienne gonflent généralement quelques jours avant la mise bas. De plus, la vulve peut être légèrement enflée et sécréter un mucus transparent.

La température corporelle comme indicateur

La température rectale de la chienne est un excellent indicateur du début imminent de la mise bas. Une chute notable (généralement inférieure à 37°C) indique que celle-ci devrait avoir lieu dans les 24 heures.

Les étapes de la mise bas

Phase préparatoire

Durant cette phase, la chienne peut sembler agitée et refuser de manger. Elle respire souvent rapidement et peut avoir des contractions utérines légères.

Expulsion des chiots

Lorsque le travail commence réellement, la chienne pousse pour expulser les chiots. Chaque chiot est contenu dans une membrane amniotique, que la mère rompt généralement en léchant le nouveau-né.

Expulsion des placentas

Après l’expulsion de chaque chiot, la chienne expulse également le placenta. Il est important qu’elle élimine tous les placentas pour éviter les infections utérines.

Préparation à la mise bas

L’espace de naissance

Il est recommandé de créer un espace de naissance confortable et sécurisé pour votre chienne. Privilégiez un endroit calme, à l’abri des courants d’air et facilement accessible pour vous.

Matériel nécessaire

Préparez une caisse ou un carton avec des couvertures douces et absorbantes, ainsi qu’une lampe chauffante si nécessaire. Ayez également à portée de main du matériel de nettoyage et de désinfection, des serviettes éponge, des ciseaux désinfectés et du fil dentaire pour couper le cordon ombilical si besoin.

Gérer les complications

Signes de complications

Les complications peuvent survenir lors de la mise bas. Soyez attentif aux signes suivants: contractions intenses sans expulsion de chiots, saignements abondants, faiblesse ou détresse respiratoire chez la mère ou les chiots.

Premiers secours et quand appeler le vétérinaire

En cas de complications, gardez votre calme et intervenez rapidement. Si un chiot reste coincé dans le canal de naissance, tentez délicatement de l’aider à sortir. Si la chienne ne parvient pas à couper le cordon ombilical, faites-le vous-même avec des ciseaux désinfectés et du fil dentaire. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire comme https://www.vetelatteur.be si vous êtes inquiet ou si la situation ne s’améliore pas.

Soins post-partum

Soins à la mère

Après la mise bas, veillez à ce que la chienne dispose d’eau fraîche et de nourriture adaptée à ses besoins énergétiques accrus. Surveillez sa température, son appétit et son comportement pour détecter toute anomalie.

Soins aux chiots

Assurez-vous que les chiots tétaient régulièrement et grandissent bien. Pesez-les quotidiennement pour suivre leur croissance et vérifiez qu’ils n’ont pas de difficultés respiratoires.

Pour finir, il est essentiel d’être attentif aux signes précurseurs de la mise bas, de bien préparer l’espace de naissance et d’intervenir en cas de complications. En ayant toutes ces informations en tête, vous serez prêt à accompagner votre chienne lors de cette étape importante de sa vie, tout en veillant au bien-être des nouveaux-nés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*